AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Dans un monde où l'information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime.  » Jacques Attali
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 29 Sep - 20:12
Derniers sujets
» Grands Reporters
Hier à 20:55 par Nadezda

» Nuovoarte ...
Mer 21 Juin - 17:59 par Nadezda

» Poussette bébé !
Mer 21 Juin - 15:07 par Nadezda

» Nettoyer un tapis en laine !
Mar 20 Juin - 12:05 par Nadezda

» Nettoyer les artères !
Mar 20 Juin - 11:08 par Nadezda

» Ulazak u EU .
Mar 20 Juin - 5:39 par Nadezda

» Carnets de voyages
Lun 19 Juin - 3:47 par Nadezda

» LES GROSSES ORCHADES, LES AMPLES THALAMÈGES..
Dim 18 Juin - 13:49 par Nadezda

» Macron le jupitérien !
Dim 18 Juin - 8:59 par Nadezda

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 2 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Miki VD

Nos membres ont posté un total de 3167 messages dans 1341 sujets
Statistiques

Concepteurs web

Partagez | 
 

 Danilo Kis !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nadezda
Admin


Messages : 3223
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Danilo Kis !!!!   Mar 26 Fév - 17:33


DANILO KIS :

Danilo Kis est né le 22 février 1935 à Subotica, petite ville située au Nord de la Serbie (Voïvodine). La famille Kis déménage aussitôt pour Novi Sad, chef-lieu de la province de Voïvodine. Il est mort à Paris à 54 ans, victime d´un cancer.

1941-1947 L'armée hongroise envahit la Voïvodine. Après le massacre des Juifs et des Serbes par les fascistes hongrois (" les journées froides de Novi Sad "), la famille Kis est obligée de quitter Novi Sad. Elle est acceuillie par la branche paternelle qui habite le village de Kerkabarabas (Hongrie).

En 1944 le père de Danilo est déporté à Auschwitz d'où il ne rentrera jamais. De ses années date le bilinguisme de Kis qui n'est certainement pas sans rapport avec une exceptionnelle sensibilité stylistique qui se dégage de ses oeuvres.

1947 Par l'intermédiaire de la Croix rouge internationale, Danilo est rapatrié avec le reste de sa famille au Monténégro. Il est acceuillie par son oncle maternel, historien et directeur de musée à Cetinje. C'est au Monténégro que Kis s'essaie pour la première fois à la traduction et la poésie.

1954-1962 Kis s'installe à Belgrade. Il fait partie de la première génération des comparatistes sortis de l'Université de Belgrade. Premières publications dans des revues littéraires belgradoises (essais, nouvelles, traductions). Premier voyage à Paris (1959).

1962-1964 Danilo Kis est lecteur à l'Université de Strasbourg. Publication à Belgrade de Psaume 44 et Mansarda en un volume.

1965-1966 Publication de Jardin, cendre, traductions de Lautréamon, Queneau, Corneille, Prévert, Baudelaire, Essenine, Tsvetaïeva…

1966-1969 Collaboration avec le théâtre L'atelier 212. Premières traductions de ses livres en langues étrangères.

1969 Chagrins précoces (roman).

1971 Jardin, cendre sort chez Gallimard.

1972 Parution de Sablier à Belgrade. Le livre obtient le préstigieux prix NIN. Po-ét(h)ique, recueil d'essais.

1973-1976 Kis est lecteur de Serbo-croate à l'Université de Bordeaux. Po-ét(h)ique, livre deux, recueil d'essais, La malle en bois de Thomas Wolfe, dramatique télévisée.

1976 Un tombeau pour Boris Davidovitch, recueil de nouvelles, provoque une vive réaction de certains critiques. Kis est accusé de plagiat.

1978 La leçon d'anatomie, livre polémique par lequel Kis entend en finir une fois pour toutes avec la campagne de dénigrement dont il est l'objet.

1979 Kis s'installe à paris où il vivra jusqu'à sa mort.

1979-1985 Danilo Kis est lecteur de Serbo-croate à l'Université de Lille. Son œuvre acquiert une renomée internationale. Adaptation théâtrale d'Un tombeau pour Boris Davidovitch. Publication en serbo-croate des Œuvres en dix volumes.

1985 L'encyclopédie des morts, recueil de nouvelles. 1986 Danilo Kis est nommé chevalier des Arts et Lettres.

15 octobre 1989 Danilo Kis meurt à Paris d'un cancer.

L'ouevre de Danilo Kis est traduite en plus de douze langues. Il a obtenu, entre autres, le Prix NIN (1973), le Prix Ivo Andric (1984), Le Grand Aigle d'Or de la ville de Nice (1980), Preis des Literaturmagazins (1988), Premio di Tevere (1988), Bruno Schulz Prize (1989).




...................www.Vox-Poetica.org....................













http://fr.wikipedia.org/wiki/Danilo_Ki%C5%A1



www.monde-diplomatique.fr/squelettes/images/logotyfa.png

Un romancier à redécouvrir

Danilo Kiš ou l’art du mentir-vrai

Portrait d’un écrivain injustement méconnu – dont tout indique, cependant, qu’il fut l’un des plus grands, l’un des très rares chez qui la passion de la forme n’excluait en rien la volonté d’élargir notre intelligence du monde. Né d’un père juif hongrois, qui mourra à Auschwitz, et d’une mère monténégrine, Danilo Kiš a vécu enfant en Hongrie, passé son adolescence au Monténégro et étudié à Belgrade. Ayant éprouvé dans sa chair et dans celle des siens le nazisme et le stalinisme, il a tenté, sa vie durant, de les explorer sans pathos.
par Guy Scarpetta, juin 2007 APERÇU
Le 15 octobre 1989 mourait à Paris, dans l’indifférence à peu près générale, l’un des romanciers les plus singuliers de la seconde moitié du XXe siècle. Son nom ? Danilo Kiš. Il était yougoslave (et tenait à ce terme) ; de nombreux écrivains, de par le monde, de Susan Sontag à Juan Goytisolo, de Joseph Brodsky à Milan Kundera, l’estimaient au plus haut point ; il venait même, à quelques voix près, de frôler l’obtention du prix Nobel de littérature. Mais son audience, dans la France où il résidait, n’en demeurait pas moins restreinte, presque confidentielle. Tout pouvait laisser espérer, dans son cas, une reconnaissance posthume, une véritable réévaluation : or, force est de constater qu’il n’en a rien été. Et qu’en dépit d’un supplément, depuis sa mort, de publications et de traductions (l’Espagne, tout récemment, vient de commencer à éditer ses œuvres complètes) son importance, en dehors de son pays d’origine, désormais démantelé, demeure largement ignorée du plus grand nombre. Il serait temps de réparer cette injustice.
Kiš naît en 1935 à Subotica, à la frontière yougo-hongroise, d’un père juif hongrois et d’une mère originaire du Monténégro. En 1939, à l’âge de 4 ans, il est baptisé à l’église orthodoxe de Novi Sad, en Voïvodine (province du nord de la Serbie) – baptême avant tout destiné, d’évidence, à le protéger des persécutions antisémites qui s’annoncent. Après les tragiques « journées froides » de Novi Sad, en janvier 1942 (massacre des Juifs et des Serbes de Voïvodine par les fascistes hongrois), il vivra, jusqu’à l’âge de 13 ans, dans le village natal de son père – figure centrale de trois de ses romans –, déporté à Auschwitz, d’où il ne reviendra pas.
En 1947, Kiš est « rapatrié », avec sa mère, au Monténégro, où il passe ses années de lycée. Après son baccalauréat, il fréquente l’université de Belgrade (où il s’inscrit au département, nouvellement créé, de littérature comparée). C’est à Belgrade, aussi, qu’il commence une carrière littéraire, totalement indépendante des dogmes culturels dominants dans la Yougoslavie de Tito,


Guy Scarpetta
Ecrivain. Auteur notamment de L’Age d’or du roman (Grasset, Paris, 1996), de Pour le plaisir (Gallimard, Paris, 1998), de Variations sur l’érotisme (Descartes et Cie, Paris, 2004) et de La Guimard (Gallimard, Paris, 2008).


http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/audio/PHD99234431/danilo-kis.fr.html

Très belle émission de Jacques Chancel !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paprika.forumbelgique.com
Nadezda
Admin


Messages : 3223
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Danilo Kis !!!!   Mer 27 Mar - 7:26

http://www.ina.fr/video/PHD99234431

http://www.ina.fr/video/CPB89005013

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paprika.forumbelgique.com
 
Danilo Kis !!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paprika :: Culture :: Littérature :: d'Ici et d'Ailleurs :: Ecrivains, poètes, critiques, chroniques, librairies, pisci, poeti, pesnici, kriticari, knjizare.-
Sauter vers: