AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
« Dans un monde où l'information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime.  » Jacques Attali
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 29 Sep - 20:12
Derniers sujets
» Nuovoarte ...
Mer 21 Juin - 17:59 par Nadezda

» Poussette bébé !
Mer 21 Juin - 15:07 par Nadezda

» Nettoyer un tapis en laine !
Mar 20 Juin - 12:05 par Nadezda

» Nettoyer les artères !
Mar 20 Juin - 11:08 par Nadezda

» Ulazak u EU .
Mar 20 Juin - 5:39 par Nadezda

» Carnets de voyages
Lun 19 Juin - 3:47 par Nadezda

» LES GROSSES ORCHADES, LES AMPLES THALAMÈGES..
Dim 18 Juin - 13:49 par Nadezda

» Macron le jupitérien !
Dim 18 Juin - 8:59 par Nadezda

» René Maltête
Ven 16 Juin - 23:07 par Nadezda

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 2 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Miki VD

Nos membres ont posté un total de 3166 messages dans 1340 sujets
Statistiques

Concepteurs web

Partagez | 
 

 Litterature francophone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Litterature francophone    Mar 21 Fév - 21:43

Philomène Sala. ( Belgique)

La maison endormie.( 2007 ) éditions Benevent
Romans et fiction romanesque.


Résumé de "La maison endormie"


Un soir d'octobre, Arielle Dutyre, publicitaire à Dijon, repousse les avances d'un client trop entreprenant. Fébrile et angoissée, elle s'enfuit dans les rues de la cité bourguignonne pour échapper à son poursuivant.
La peur la pousse à se cacher dans une voiture providentiellement restée ouverte. Trop épuisée pour garder les yeux ouverts, le sommeil la gagne rapidement. À son réveil, le lendemain matin, elle se retrouve dans la cour d'une demeure inconnue.
Surpris par la présence énigmatique d'Arielle derrière les murs d'enceinte de son château, Simon Brenner ne se montre guère accueillant. Pourtant, de façon étrange et inattendue, il invite la jeune femme à venir se réchauffer au coin du feu. Malade et troublée, elle se laisse tenter par son invitation.
































































































































































Revenir en haut Aller en bas
 
Litterature francophone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paprika :: Culture :: Littérature :: d'Ici et d'Ailleurs :: Ecrivains, poètes, critiques, chroniques, librairies, pisci, poeti, pesnici, kriticari, knjizare.-
Sauter vers: